Le Midem est pour beaucoup un des plus grands salons de la musique au monde, ou de nombreux majors, label ou encore artistes viennent partager leur vision de la musique. Cette année les Dynamic Duo étaient invités pour le pavillon coréen ainsi que le groupe VIXX. Livenation a eu la bonne idée d’organiser un concert parisien en marge du MIDEM, qui fut très rapidement Sold-out. Les 400 places se vendirent très rapidement, preuve que le Hip Hop coréen est très prisé par les fans de musique coréenne, et non pas seulement la kpop, très en vogues ces 3 dernières années dans l’hexagone.
Une conférence de presse intimiste fut organisée avant le concert, le tour dans un hotel parisien cosy et accueillant. De nombreux journalistes étaient tous assis autour des Dynamic Duo, eux, installés dans un canapé, près a répondre au tour de table, accompagnés de leur traducteur.
 

 
Quelles sont vos influences et vos inspirations musicales ? Et quels sont les albums que vous écoutez ces temps-ci ?
Gaeko : Je puise essentiellement mon inspiration des années 90, que ce soit dans la musique ou la culture de l’époque. C’est ce que j’écoute le plus souvent.
Choiza : Macklemore & Ryan Lewis pour moi, mais aussi Kendrick Lamar sont des artistes que j’écoute beaucoup.
 
 Vous avez collaboré avec de nombreux artistes, comme producteur mais le plus fréquemment reste les featuring (collaborations). Qui sont les prochains artistes et ceux avec qui vous aimeriez travailler ?
Gaeko : On doit se mettre d’accord, c’est difficile d’en choisir un…
Choiza : Stevie Wonder (?)
(Rire de Gaeko) Stevie Wonder est venu au MAMA (Mnet Asian Music Awards) cette année et nous avons pu le voir pour la première fois. Notre rêve est devenu réalité.
Choiza : J’aimerais aussi travailler avec Kanye West. Par rapport aux prochains featurings : …C’est encore secret…Mais il y a des artistes plutôt anciens dans l’industrie qui sont actuellement en préparation de leur prochain album avec lesquels nous allons travailler. Mais aucun nom, c’est un secret.
Gaeko : Si jamais il y a un artiste français avec lequel vous aimeriez nous voir collaborer, envoyez-nous un message sur Twitter ou sur Facebook, faites-nous savoir !
 
 Cela fait quelques jours que vous êtes en France. Quelles sont vos impressions ?
Choiza : Ce qui me frappe le plus ce sont les différences de cultures au niveau des habitudes alimentaires. En Corée les gens mangent très rapidement, ici ils prennent le temps, ils parlent durant leur repas et j’apprécie beaucoup.
Gaeko : Moi c’est au niveau du style vestimentaire que j’ai remarqué quelques choses. Les français ne suivent pas uniquement une seule tendance, ils ne s’habillent pas tous de la même manière parce que quelques choses devient cool comme en Corée. Ils ont leur propre style. Dans la rue on croise de tout et c’est cela que j’aime.
 

 
 Vous avez été récompensés dans divers programmes musicaux pour la chanson « BAAM ». Ces programmes sont normalement réservés aux groupes k-pop et il s’agissait d’une des première fois où un artiste hip-hop était récompensé. Que pensez-vous du système des charts et de la diffusion du hip-hop en Corée ?
Choiza : En règle générale ce sont surtout celui qui passe le plus à la télé qui est récompensé mais ces derniers temps le marketing et les promotions non télévisuelles sont aussi prises en compte lors des récompenses. Concernant les genres musicaux, cela s’ouvre de plus en plus. Cela ne se restreint plus uniquement à la pop mais peu à peu au hip-hop et au rock.
 
En 2006 vous avez fondé votre label « Amoeba Culture », un des premiers artiste a avoir signé était « Supreme Team » (Simon D et E Sens). Il y a quelques semaines nous avons appris que Simon D quittait le label. Comment va réagir Amoeba concernant ses futures activités ?
Gaeko : Premièrement nous voudrions le remercier pour tout ce qu’il a fait pour Amoeba Culture, notre évolution a été très bonne. Ensuite j’apprécie l’idée qu’il puisse faire sa musique de son côté, qu’il puisse trouver son propre style. C’est une bonne chose pour lui et nous lui apportons notre soutien pour ses futures activités.
 
 Vous dépensez énormément d’énergie sur scène, vous sautez et bougez beaucoup. Comment faites-vous pour vous maintenir en forme ?
Gaeko : Je mange beaucoup !
Choiza : Aucun de nous deux ne fume et je pense que c’est important pour garder la forme, c’est une bonne chose de ne pas fumer. La scène c’est notre sport à nous.
 
Pour votre premier concert à Paris (qui par ailleurs est complet), quel public pensez-vous trouver ?
Gaeko : Je ne sais vraiment pas. Par contre j’ai remarqué que lors de notre concert à Cannes il y avait beaucoup de locaux (note : non asiatiques) alors que je pensais qu’il n’y aurait que la communauté coréenne qui se déplacerait. J’ai donc été agréablement surpris et j’espère encore l’être ce soir.
 
 Le travail que vous réalisez actuellement pour Amoeba Hood est de plus en plus connu, comment pourriez-vous l’inclure dans votre musique (en dehors des jaquettes des albums réalisés par Gaeko) ? Choiza, souhaitez-vous le rejoindre dans cette voix ?
Choiza : Gaeko est très doué de ses mains, il sait très bien dessiner et peindre. Malheureusement ce n’est pas mon cas mais je l’encourage fortement à continuer. Il va continuer son chemin toujours en organisant des expositions et je continuerais à observer son travail.
Gaeko : Il y a plein de choses de j’aimerais pouvoir faire. A Paris il y a beaucoup de très beaux musées et nous en avons déjà visités quelques-uns. C’est une très grande source d’inspiration.
 
Dans quels musées êtes-vous rentrés ?
Gaeko : Nous avons visité le Louvre, le Musée D’Orsay et le Centre Pompidou (Beaubourg).
 
Quel message souhaitez-vous transmettre dans vos chansons ?
Gaeko et Choiza : Nous ne sommes pas investis d'une volonté de transmettre un quelconque message, nous écrivons ce que nous ressentons et ceux qui s'y retrouvent, par chance, peuvent apprécier nos chansons.
 
Dans l'un de vos clips, on vous voit tenir une tête coupée comme la statue de l'Évèque Saint Denis à la Cathédrale de Notre-Dame de Paris, est-ce que cela y fait référence ?
Gaeko et Choiza : À vrai dire, à l'époque, nous avons suivi les instructions du réalisateur et il est vrai que nous ne savions pas qu'il pouvait y avoir un rapport avec cette statue, cependant, s'il l'a fait c'est une bonne chose, nous avons fait entièrement confiance en son inspiration.
 
Pour finir, quelques mots de français ?
Choiza : Bonjour. Vous allez bien ? (après plusieurs essais) Je m’appelle Choiza.
Gaeko : Je m’appelle Gaeko. Nous sommes Dynamic Duo.
Gaeko : (en coréen) On est en encore en période d’apprentissage. 
 
 
 
____________________
© K-pop Concert
Texte & photos : K-pop Concert (Team France)
Remerciements : LIVENATION France